FROM GLUMO WITH LOVE

« Cela sonne comme un James Bond, mais c’est un vœu, celui que 2016 vous donne autant d’amour que glumo en donnera à vos créations. »
C’était les vœux de glumo à ses clients… Qui ont bien profité de ces chocolats personnalisés au logo glumo.

SOUCOUPE VOLANTE

Dans les étapes importantes de la création d’entreprise il y à le choix du nom de celle-ci. Bien choisir pour se différencier des autres et respecter les noms déjà déposés dans le même domaine est extrêmement compliqué (The Brand Union versus The Brand Nation par exemple, le premier est l’original) . C’est ainsi que j’ai abandonné « le labo » ou « hold-up ».

Force est de constater qu’on est presque arrivé au bout des possibilité du dictionnaire de noms communs et qu’aujourd’hui, à moins de composer de courtes phrases (« on est pas couché », « ce soir ou jamais »…) il faut inventer des mots, multiplier les O pour faire des OU, remplacer les S par des Z ou les I par EE.

glumo à fallit s’appeler « soucoupe volante », suffisamment sérieusement pour tenter d’en faire un logo, en voici quelques tentatives (cherchez l’intru !) :

C’ÉTAIT LES VŒUX 2013

C’étant en janvier, au crépuscule d’une année que l’on imaginait pas aussi pluvieuse.
Je me suis mis à la poésie, non sans difficultée, pour égayer mes vœux…

glumo design graphique voeux 2013

2012

On échappe pas aux vœux.

Cette année chez glumo on à pris les ciseaux, un vieux tube de colle et du scotch.
Profitez-en bien, le 31 décembre 2012 à minuit ces vœux seront périmés !

Parmis les bonnes résolutions cette année : tenir les résolution non tenues l’année dernière, ce sera déjà pas mal !
Si vous avez reçu ma carte de vœux et qu’on ne s’est pas vu depuis longtemps alors c’est le moment d’aller dej ensemble, si vous ne l’avez pas reçu, on peut se faire dej quand même… vous le méritez !

Zou ! Bonne Année !

IMPRESSION NUMÉRIQUE VS IMPRESSION OFFSET

Voici quelques semaines déjà j’ai fait refaire mes cartes de visite. Après avoir longtemps hésité à les faire imprimer en letterpress de l’autre côté de l’océan pour la modique somme de 600€, j’ai fini par suivre un lien chez l’ami Casssard.
L’urgence du besoin et le prix ont accéléré mon cjoix, me voilà chez fabulousbox ou je commande 250 cartes recto-verso OFFSET avec 1 face pelliculée mat : 50€HT livraison incluse. Le contact est très sympa et le service est rapide.

Le fichier de la carte imprimée en offset est rigoureusement le même que la carte imprimée en numérique.
Voici les photo de la nouvelle carte, imprimée en OFFSET :

Voici les photo de l’anienne carte, imprimée en NUMÉRIQUE :

Visible à l’œil nu : la version numérique est plus détaillée que la version offset et les petits texte perdent en lisibilité en offset. Je me suis posé la question de savoir si ce qu’on m’à vendu en tant qu’offset n’est peut-être que du numérique. De plus les cartes n’ont jamais sentit l’encre d’imprimerie, toutefois le pelliculage mat n’est pas possible en numérique – à ma connaissance – ce qui brouille les pistes.
Le texte parait plus gras et la trame est visible en OFFSET, une vrai déception.

L’autre aspect c’est la fidélité des couleurs, cette fois c’est l’offset qui l’emporte. Les tirages numériques soumis à de fortes variations de couleurs en fonction de la chauffe de la machine, du réglage de celle-ci, du temps pluvieux ou sec… L’offset est plus nuancé et offre un meilleur rendu.

Finition : le papier offset utilisé par mon imprimeur numérique est un peu plus fin et légèrement nuancé « gris » que le papier de Fabulousbox, plus épais et imperceptiblement nuancé « jaune ». La découpe est nickel des 2 côtés. Match nul.

Prix : j’avais payé 30€ HT les 100 ex en numérique, avantage à fabulousBox avec ses 50€ HT les 250.

Conclusion : pas facile de trancher. Très déçu par la définition des cartes offset sur les petits texte mais séduit par le prix… Les couleurs approximatives du numérique : ça me donne surtout envie de faire autre chose la prochaine fois, une carte de visite plus conceptuelle… Sans impression ?

HUMM… 1 AN…

Voilà 1 an que ce blog n’a pas subit de mise a jour, mes deux lecteurs ne s’étant pas plains je ne me suis pas inquiété.
Toutefois il est temps de redonner un peu de vie par ici. Pas ce soir, non, c’est trop tôt. Demain j’essaye de m’y mettre.

D’autant que j’ai en stock des livre de graphisme magnifiques a partager et un test (foireux !) d’impression offset vs numérique…

Bisous !

SONNEZ-ICI

Non non non, je ne vous donnerais pas l’adresse de la jolie Scarlett Johansson…

(Bon dieux ! Je vais devenir un vrai spécialiste de la sonnette !)

FAST FORWARD BMX DVD DISPONIBLE SUR ITUNES

J’ai filmé toute l’année 2002 Alex Jumelin, un pote et aussi une référence dans le (petit) monde du BMX. Quelques mois de montage plus tard j’accouchais d’un DVD.

Sans me lancer trop de fleurs, à cette époque ou les vidéos de BMX étaient sur K7 VHS, c’était l’un des premiers vrai DVD de BMX; les autres se contentant de mettre une vidéo, seule, souvent avec un menu fixe. C’était également la première fois qu’une vidéo de BMX était centrée sur un seul rider et sa BMX life, les vidéos de l’époques étant plutôt des « best-of de compétitions ».

C’était aussi la première fois qu’il y avait un vrai contenu éditorial et des vrais bonus :
– des scènes coupées,
– des leçons de BMX,
– une partie DVD ROM !! (je crois que ça n’à jamais décollé ça !),
– cerise sur le gâteau : des bonus cachés.

Tourné en bourrique par celui qui devais distribuer le DVD, sa diffusion à été confidentielle (sur un marché confidentiel… Il reste pas grand chose!). Ce mauvais distributeur avait payé la fabrication, j’imagine qu’il à eu de quoi se rembourser, pas plus.

7 ans après, voici l’intégralité du DVD disponible sur iTunes. Chaque semaine un nouvel épisode sera publié jusqu’à ce que la totalité du DVD soit disponible. Il y avait 1 heure de film + 1 Heure de bonus qui seront in fine tous accessibles. La diffusion en épisode fonctionne plutôt bien avec ce DVD qui à été monté en séquences, en tranches de vie.
Pour rendre le podcast disponible sur Itunes j’ai fait un mini site web avec iWeb, hébergé chez glumo, les podcast sont sur cette page.

Pour la petite histoire il y à un véritable lien avec glumo : le DVD portait le logo d’une maison de production fictive  pour laquelle j’ai cherché plusieurs noms avant de m’arrêter sur « ouomo ». Parmi ces noms figurais glumo, nom qui apparaissait sur la toute première version de la bande annonce.

Site web créé à l’époque (2003) par Fred Caval :

GÉOLOCALISATION : ASTUCE DU JOUR

Le meilleur moyen pour trouver ce talentueux studio de graphisme qu’est glumo (hé héééé…) c’est de chercher dans Levallois le seul passage piéton qui ne permet pas aux piétons de traverser. Le bureau de glumo est juste en face.

Il va falloir aider les mamies à lever la gambette !

PROBLÈME DE BLOG [MAJ]

J’ai tenté une mise à jour de wordpress qui à visiblement foirée puisque je n’ai plus accès à mes articles et qu’il m’est impossible d’en écrire de nouveaux.
Il reste le press-minute qui me permet de publier ce billet mais qui ne peut pas faire grand chose de plus que quelques ligne de texte.
Poisse.
Je vais essayer de réparer ça mais ça risque d’être long…

[MAJ]
Voici le message d’amour de wordpress :
Fatal error: Call to undefinedfunctionesc_html_x()in
/home/www/3c5006430647054372df1f8d6b5dfd6c/web/blog/wp-admin/edit.php on line 137

Problème résolu.
J’ai téléchargé la dernière version de WordPress (2.9.2), copié à la main les fichiers sur le serveur sauf le dossier wp-content (qui contient images, thème…) et hop, c’est repartit comme en 40 !
Me voilà contraint d’écrire à nouveau… mais autant ne pas faire aujourd’hui ce que je peux remettre à demain, non ?